Philibert Delorme était un architecte de la Renaissance qui créa, vers 1550, le principe de charpente en carène de bateau, inspiré des vaux, servant à la construction des voûtes en pierre.



On trouve un grand nombre de ces charpentes en "lamellé cloué" dans la vallée du Lot.

 

 

Ce type de construction a été très populaire du fait de sa faible consomation en bois, (peuplier, bois résitant poussant très rapidement), et de l'espace gagné dans le comble pour le stockage du foin.

Les étapes de la restauration d'une charpente à la Philibert Delorme

1. Etat des lieux

Avant de démonter une charpente, il est important d'analyser sa conception, l'entraxe des arceaux, les points de faiblesses...

Ceci afin de ne pas refaire d'erreur de conception et de prévoir d'éventuels renforts pour procéder à la dépose de la lauze.

2. Dépose de la couverture et de sa charpente

Une charpente à la Philibert Delorme, au même titre qu'une voûte, n'est solide et stable qu'une fois mise en charge par la volige et la lauze qui répartissent du poids sur chaque arceau.

C'est pourquoi les opérations de dépose de lauze et de volige peuvent être périlleuses.







Renfort de charpente pour la dépose des éléments

3. Préparation des arceaux en atelier

La forme des arceaux sera définie par la largeur du pignon du bâtiment.

Si l'on regarde les nombreuses toitures à la Philibert Delorme de la vallée du Lot, on pourra distinguer deux catégories :


- Les récentes, dont le cintre est souvent très prononcé et les arceaux réalisés en lamellé collé.

Cette méthode non traditionnelle ne sera pas développée ici.


- Les anciennes, dont le cintre n'est pas très prononcé (grand rayon), les arceaux sont réalisés en peuplier (lamellé cloué), à partir de voliges droites nommé "bloc capable" retaillées selon le cintre de la charpente puis assemblées entre elles en deux ou trois épaisseurs en prenant soin de croiser les jonctions d'une épaisseur à l'autre.


Les voliges d'arceau sont ensuite assemblées  et clouées les unes aux autres







Livraison des arceaux sur le chantier

4. Levage de la charpente

Une panne sablière, solidaire du mur est mise en place sur le parement extérieur, les arceaux seront fixés sur cette pièce de bois.

Les demis arceaux sont apriovisionnés sur le chantier afin d'être assemblés et levés (mis en place).